L’indice de réparabilité, c’est quoi ?

indice_reparabilite

L’indice de réparabilité, c’est quoi ?

Vous ne savez pas à quoi correspond l’indice de réparabilité ? Ou bien vous ne savez pas à quoi il sert ? La Paraphonie va tout vous expliquer, car c’est en lien direct avec son activité.

 

A quoi sert l’indice de réparabilité ?

Vous ne savez pas ce qu’est l’indice de réparabilité et pourtant, nous sommes sûrs que vous l’avez déjà rencontré sur certains produits en magasin. L’indice de réparabilité est devenu obligatoire pour certains produits depuis janvier 2021, comme les smartphones, mais pas que, puisque les lave-linges à hublot, les ordinateurs portables, les téléviseurs et les tondeuses à gazon électriques, sont aussi concernés.

L’objectif principal de ce dispositif est de lutter contre l’obsolescence de certains produits et donc de lutter contre la surconsommation et la surproduction, qui participent à l’accroissement des déchets et à l’augmentation du gaspillage. C’est sur cette dynamique que s’organise le concept La Paraphonie soutenu par le réseau E.Leclerc. Ainsi, avec l’indice de réparabilité, le consommateur pourra être informé sur le caractère réparable ou non d’un produit au moment de l’achat et par la suite allonger sa durée de vie et d’utilisation.

 

Comment trouver l’indice de réparabilité ?

L’indice de réparabilité doit être communiqué en toute transparence vis-à-vis du consommateur. Il doit être indiqué sur le produit, sur son emballage ou bien sur sa fiche produit.

 

Comment fonctionne l’indice de réparabilité ?

Son fonctionnement est très simple, le produit obtient un score ou autrement dit une note sur 10. Pour le repérer, un logo de clé à molette lui est destiné.

Plus le score est élevé, plus le produit est facilement réparable.

- Vert pour les produits entre 8/ et 10/10.

- Jusqu’au rouge pour les produits difficilement réparables.

 

Comment est calculé l’indice de réparabilité ?

L’indice de réparabilité est une belle initiative qui apporte une information de taille aux consommateurs. Voici les 5 critères principaux mis en avant par le Gouvernement pour calculer l’indice :

- La disponibilité de la documentation sur le produit.

- La facilité de démontabilité et d’accès au produit.

- La disponibilité des pièces détachées.

- Le prix des pièces détachées.

- Les critères spécifiques en fonction de la catégorie du produit.

Les 5 critères sont divisés en sous-catégories. Chacun des critères obtiennent une note. Chacune des catégories énoncées juste au-dessus obtiennent une note sur 20, qui seront ensuite additionnées pour obtenir une somme sur 100, qui est ensuite divisé pour obtenir une note sur 10. Ce calcul nous donne donc l’indice de réparabilté d’un produit sur 10.

 

En conclusion, l’indice de réparabilité est une bonne initiative qui va permettre sur le long terme de lutter contre la surconsommation et la surproduction, mais aussi contre le gaspillage et l’accroissement des déchets.

Il s’agit d’une information primordiale puisqu’elle permet de savoir si le produit acheté sera facilement réparable ou non. Cet indice de réparabilité est en lien direct avec notre activité de réparation de smartphones et tablettes, à retrouver dans le réseau E.Lelcerc.

  • 22 juillet 21